Save the date: Assemblage #28 Maraña

Maraña

Julio présente Assemblage #28 Maraña ; qui réunit les artistes Camila Farina et Jordi Mitjà avec le commissariat de Tiago de Abreu Pinto.

Maraña est un mot espagnol qui désigne un enchevêtrement de fils, un nœud multiforme très difficile à défaire. Mais aussi une affaire qui peut devenir un embroglio ingérable.

Tiago de Abreu Pinto, curateur de cette exposition, s’est proposé de tirer les fils de cette maraña qui est le processus de pensée du travail des artistes ici présents, Camila Farina et Jordi Mitjà, en composant un texte d’ordre fictionnel qui déroule et démêle cette intrigue.

L’exposition sera ouverte du vendredi 14 au samedi 29 mai. Julio sera ouvert pour vous accueillir du jeudi au samedi, de 15h à 18h.

Les visites se feront sur rendez-vous sur nos réseaux sociaux  ou en écrivant à bonjour@spaceinprogress.com

– Les œuvres sont en vente en soutien aux artistes et à l’association –

Camila Farina: Née en 1984 à Paris. Vit et travaille à Paris.

Elle est une artiste franco-argentine qui utilise le dessin comme médium de prédilection. L’image émerge dans l’instabilité et ceci devient le cœur de son travail. Apparaître et disparaître sur la feuille, sur la toile : le dessin est un médium élargi et ainsi son travail se déploie naturellement sur la photographie, l’impression, la peinture, l’installation, l’objet, dans la logique d’un fort questionnement autour de la représentation. Après ses études à la Villa Arson, Nice, elle participe à des expositions collectives en France et à l’international. Elle fait également des résidences, à la Cité Internationale des Arts (Paris), Proyecto ACE (Buenos Aires), Casa Imelda (Mexico), entre autres. Elle vit et travaille à Paris et est actuellement résidente à Poush Manifesto.

Jordi Mitjà: Né en 1970 à Figueres.Vit et travaille actuellement à Lladó (Gérone).

Fait des études d’art (peinture) à l’école d’Olot, (1989-1994), puis de scénographie à l’Institut del Teatre de Barcelone (1994-1996). Il participe aux ateliers QUAM, «Quinzena d’Art de Montesquiu» (1992 -2002).  Il a créé des projets tels que «PEAC», “Plataforma Empordanesa d’Art Contemporani» (1996-1997), label de musique électronique expérimentale, « Minim» (1998-2000), Festival de musique électronique, « Electrolladó» (2000-2007) et les projets d’édition de livres d’artiste «CRU» et « CRANI» (encore actif).  Il a réalisé la scénographie de l’opéra « Flaubert & Voltaire» de Philippe Fénelon, au Festival Peralada (2014).  Il a été invité comme artiste résident au «MIS, Musée de l’image et du son» de São Paulo, Brésil (2010) , à la «Fundazione Zimei» de Pescara, Italie (2016).  Il travaille avec la galerie «Bombon Projects» à Barcelone.

Comme commissaire d’exposition on peut nommer «Primera réplica. Archéologie de la contemporanéité » et le projet « Picar a la porta, entra, sortir », pour le Bòlit, Centre d’Art Contemporani.  Actuellement, avec Manel Gràvalos, il documente l’œuvre d’Adrià Ciurana sur laquelle ils préparent une exposition (2021).  Il a récemment participé aux projets «  Ésser expropiat » (2016-2019), avec Jon Uriarte et Ingrid Guardiola pour «Terra-Lab».
Ses dernières  expositions individuelles sont à la Fundació Suñol (Barcelone), Espai 13, Fundació Joan Miró (Barcelone), Fondazione Zimei (Pescara), Bòlit, Centre d’Art Contemporani (Gérone).

L’œuvre de Jordi Mitjà est formellement hétérogène, empreinte de critique sociale mais aussi sensible et poétique. Il puise dans les  éléments du quotidien par le recueil d’expériences, d’images, l’invention de situations, la recherche d’archives, et la proposition d’actions pour l’examen des réactions humaines  face à l’imprévu.  Il a mis en œuvre un système de travail «dyslexique», faisant appel à la sculpture, la  scénographie, des  publications,  performances, photographies, textes ou dessins. Ses propositions  questionnent  l’individu, son espace d’action et l’art.

Tiago de Abreu Pinto est curateur indépendant et écrivain. Il a un doctorat en Histoire de l’art de l’Université Complutense (thèse: Los ready-made pertenecen a todos®: lo paracuratorial a través de otras voces). En 2020, il a été commissaire des expositions collectives The total scab-free solidarity à A Tale of a Tub (Róterdam), Meridional Contrast à Manifesta 13 (Marseille), de la section Opening de la foire ARCO – Madrid et du projet Ao ar, livre / Al aire, libre, qui s’est déroulé en mai, août et septembre au Chili, Brésil et Mexique. Ce projet se termine par l’écriture un roman (en cours) qui réunit les récits de trois cents artistes.

 

Mediums

  • installation
  • sculpture
  • peinture
  • collage

Artists:

  • Camila Farina
  • Jordi Mitjà
  • Curateur: Tiago de Abreu Pinto